Musée de l’histoire de Dà Nang

Le musée de l’histoire de Dà Nang est l’une des destinations touristiques de la ville éponyme

Le musée de l’histoire de Dà Nang est l’une des destinations touristiques de la ville éponyme

Si vous voulez mieux comprendre l’histoire et la culture d’une ville côtière du Centre, n’hésitez pas à vous rendre au Musée de l’histoire de Dà Nang. Une adresse pleine de surprises.

Le Musée de l’histoire de Dà Nang est niché dans l’avenue Lê Duân, au centre-ville. Derrière une porte peu dominant, au N°78, s’étend un vaste espace ombragé de 1.742 m², qui semble bien loin de l’animation de la vie moderne. La verdure y règne en maître, avec bonsaïs et pots de fleurs. Une allée bordée d’arbres d’agrément vous mène à un grand bâtiment portant en haut l’inscription : Musée de l’histoire de Dà Nang.

Dedans sont exposés plus de 500 objets et documents de valeur, relatant l’histoire de développement de cette ville côtière du Centre. Sans oublier autant d’objets et documents conservés dans les dépôts. Couvrant 933 m², le musée proprement dit est divisé en quatre salles d’exposition principales, portant sur des thèmes différents. À savoir : l’histoire des résistances révolutionnaires (1858 -1975) ; les vestiges des guerres à Dà Nang et dans les régions environnantes ; l’époque de la civilisation de Sa Huynh (il y a 2.000 – 3.000 ans) ; les cultures des ethnies minoritaires des régions montagneuses des provinces de Quang Nam et Dà Nang.

Un bas-relief qui raconte

L’entrée du musée passée, le visiteur se trouve devant un grand bas-relief. Une œuvre des plus originales qui résume les grandes lignes de l’histoire du Vietnam et de Dà Nang en particulier. Avec comme titre «Dà Nang, ville côtière s’orientant vers la mer», le bas-relief extraordinaire prend la forme d’un arc, le long duquel se dressent cinq voiles. «Chaque voile représente une étape historique», révèle Ha Phuoc Mai, directeur du musée. Sur la première voile est gravé l’image d’un tambour de bronze, symbole de la Civilisation de Dông Son (500-200 av.J.-C). La deuxième montre des images symboliques de la capitale Thang Long – Hanoi millénaire : le dragon prenant son envol (XIe siècle), la pagode au pilier unique, le temple de la Littérature.

Sur la 3e voile : l’image du roi Lê Thanh Tông lors de son expédition vers le Sud (XVesiècle). Se tenant debout une nuit de pleine lune au col de Hai Vân (Centre), le roi regarde vers le Sud où, peu de temps après, il a fondé la province de Dà Nang. La 4evoile a comme sujet deux résistances pour le salut national du Vietnam. D’abord l’image du général Nguyên Tri Phuong dirigeant la lutte anti-française (1858-1860), et celle des chars des forces révolutionnaires sur le chemin de la libération de Dà Nang, mettant fin à la guerre américaine (1975). La 5e voile présente la ville de Dà Nang faisant peau neuve à l’époque de l’édification nationale, avec l’image d’un grand pont enjambant le fleuve Han, le pont qui fait la fierté des habitants locaux.

Publicités
Catégories : Da Nang, Histoire du Vietnam | Étiquettes : | Poster un commentaire

Navigation des articles

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :