Huê, ville d’interculturalité

Aujourd’hui, en parlant de la ville de Huê, beaucoup de gens ne pensent pas seulement au patrimoine culturel mondial et ses temples magnifiques et splendides, ses sanctuaires et tombeaux royaux, mais aussi à la ville de festivals culturels.

Le Festival de HuêUn site inscrit au patrimoine mondial

Après le succès en 1992 du Festival Vietnam-France, co-organisé par la ville de Huê et Codev (France), la province de Thua Thiên-Huê a eu l’idée d’organiser un festival à grande échelle dans le but de faire connaître Huê à l’international.

En octobre 1998, le gouvernement vietnamien a autorisé la province à organiser le Festival de Huê 2000. Depuis, le Festival de Huê est devenu un grand événement culturel, d’envergure nationale et même internationale. Il a été organisé sept fois, a attiré des gens des quatre coins du monde.

Le Festival de Huê 2012, placé sous le thème de « Patrimoine culturel avec l’intégrationet le développement – Rendez-vous des villes historiques », a eu lieu du 7 au 14 avril. Il a comporté de nombreuses cérémonies traditionnelles telles que le Rituel Nam Giao, les Nuits au Palais impérial, le Festival de l’Ao dài, les Nuits d’Orient…

Le défilé de mode de l’Ao dài, sur le thème «Lotus dans la peinture », a vu la participation de 20 designers et 150 mannequins professionnels et amateurs, dont Miss Vietnam 2008 Thùy Dung, Miss Vietnam 2010 Ngoc Hân.

Les «Nuits au Palais impérial» ont mis en vedette les beautés de Dai Nôi (Cité impériale) la nuit, avec les activités de la cour royale du passé. Le spectacle de Nha Nhac (musique de cour), des chansons, des danses impériales Huê, des jeux et des dîners ont aidé les visiteurs à mieux comprendre la vie sous la cour impériale.

Sur la plate-forme de Nam Giao, le rituel éponyme a été reproduit avec tous les rites du passé. Le public a été témoin de la scène où le roi préside une cérémonie propriatoire destinée à s’attirer les bonnes grâces des forces occultes, pour de bonnes récoltes, un pays prospère et la paix durable.

Le festival de cette année a présenté des nouveautés, dont le festival de théâtre «Paix pour le pays». Une scène flottante a été établie en face de l’embarcadère Thuong Bac, sur la rivière des Parfums, entouré de bateaux-dragons splendides. À proximité, le pont Truong Tiên scintillait de mille feux. En chantant et dansant, des milliers de comédiens et d’instrumentistes du Théâtre royal de Huê et de nombreux acteurs et actrices amateurs ont raconté des histoires de la vieille ville impériale de Phu Xuân. C’était la première fois qu’un tel programme artistique à la fois traditionnel et moderne était présenté lors du festival.

De nombreux programmes artistiques intéressants ont également eu lieu dans différents endroits de la ville et les communes environnantes. Plus de 700 artistes de 25 troupes du pays ont présenté des programmes uniques, attirant des dizaines de milliers de spectateurs.

Interculturalité et partage

Huê, ville d’interculturalitéComme suggéré par le ministère des Affaires étrangères, le Festival de Huê 2012 a été l’une des activités culturelles particulières dans le cadre du Forum des échanges culturels Asie de l’Est -Amérique latine. Plus de 40 troupes artistiques, venues de 27 pays, se sont inscrites. Certaines d’entre elles bien connues comme Dongguk (Corée du Sud), Okinawa (Japon), la troupe artistique folklorique Piatnitsky (Russie), la troupe de Descendance des indigènes australiens, et d’autres troupes venues de Cuba, de Vénézuela, du Royaume-Uni, de France, de Colombie, du Mexique et des Philippines…

Pendant le festival, toutes les rues débordaient d’une joie communicative. Les artistes étrangers ont aussi voulu échanger avec les habitants locaux, les visiteurs et les troupes artistiques. Cet échange culturel a créé des images impressionnantes et a laissé des émotions inoubliables. Par exemple, le « boeuf » improvisé entre un orchestre de gongs du Tây Nguyên et une troupe d’indigènes australiens, au pied de l’ancienne citadelle, près de la porte Ngo Môn. Et aussi le concert de violes à deux cordes d’instrumentistes vietnamiens et de jazzmen de Combo Box (France). Ces rencontres ont montré l’esprit d’intégration, d’interraction et de rencontre.

Le festival de rue intitulé «Aspiration verte » a bien mis en évidence cet état d’esprit. Dans les rues, des milliers de visiteurs et les habitants locaux ont regardé et se sont entretenus avec des troupes venues d’Australie, de Cuba, du Vénézuéla, d’Argentine, des Philippines, de Mongolie… et du pays hôte. Ils ont été captivés par les danses endiablées et la musique latino-américaines se mêlant à la musique et aux danses des pays asiatiques. Ce programme a montré la vitalité et l’enthousiasme des nations qui veulent renforcer l’amitié et la coopération, avec le rêve de contribuer à l’émergence d’une planète plus fraternelle.

Toutes les cérémonies et activités culturelles tenues dans 25 endroits différents de la ville ainsi que dans les communes et districts environnants ont toujours fait le plein de spectateurs. Certaines activités du festival ont eu lieu même à l’Hôpital central de Huê. Les artistes internationaux ont diverti les patients avec des chants et danses, désireux de soulager leur douleur.

C’était la première fois qu’Alekxandra Andrevna Perminankova conduisait la troupe russe Piatnitsky au Festival de Huê. Elle a été étonnée par l’admiration du peuple vietnamien pour les programmes artistiques. La dernière nuit, elle a dit avec émotion: «Je voudrais dire mon amour profond pour Huê et pour le Vietnam plus globalement. Je ne vous dis pas adieu car je vais sûrement vous retrouver dans deux ans !».

En parlant de Huê, nous avons non seulement parlé d’une ville classée patrimoine culturel mondial, mais aussi d’une ville de rencontre, de partage, d’interculturalité. A chaque édition, la beauté des traits culturels de chaque pays est représentée et honorée, créant des opportunités pour la coopération, l’amitié et la construction d’un monde pacifique et prospère sur la base de la diversité culturelle.

Publicités
Catégories : Hue | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :