Le jeu original de Bac Ninh: Chạy ró

jeu-Chay-roLa province de Bac Ninh, au nord de Ha Noi, est connue pour ses chants alternés mais aussi pour ses jeux folkloriques populaires. L’un des plus originaux est sans doute le chạy ró, dont la dénomination est intrigante même pour les Vietnamiens.

Chạy ró est un jeu qui n’existe qu’à Guot, un village rattaché à la commune de Viet Hung, dans le district de Que Vo. Il s’agit d’une course avec le ró, une sorte de panier tressé en souchet ou en jacinthe d’eau qui servait autrefois à contenir le riz. Mme Nho, une villageoise, nous explique : «Le ró est très familier dans la vie des villageois qui l’utilisent pour aller au marché ou contenir leurs affaires. En l’occurrence, dans le jeu de la course avec le ro, celui-ci contient un costume correspondant à un métier ou à un personnage précis : un homme, une femme, un ouvrier, un soldat… ça peut être aussi le costume traditionnel de nos ancêtres. Dans ce jeu, le joueur court en se déguisant avec le costume donné.»

Les règles sont simples. 8 ou 10 personnes participent en fonction du nombre de paniers préparés à l’avance. Après le coup de tambour annonçant le départ, les joueurs se précipitent vers l’endroit où sont déposés les paniers et en choisissent un. Ils doivent ensuite courir en cercle tout en se vêtant de l’habit contenu dans le panier sans poser celui-ci par terre. Au son galvanisant du tambour, les gens courent à toute allure et en un court laps de temps, une fille se transforme en jeune homme d’affaires, un jeune homme en femme enceinte et un vieux monsieur en garçon branché… Ce n’est qu’au moment où les tambours cessent que les joueurs sont autorisés à poser leurs paniers par terre. Après la première salve de tambour, une deuxième retentit et les joueurs continuent leur course en s’habillant.

«Ce jeu apporte le rire à tout le monde, c’est facile et joyeux. C’est l’image de marque de notre village.» a dit Nguyen Thi Dau, membre du club de chay ro du village.

Le choix du panier étant le fait du hasard, les joueurs ne savent pas à l’avance quel costume ils auront. Celui qui aura fini de s’habiller le plus vite et le plus correctement recevra le premier prix. Nguyen Quang Xep, le chef du village, indique : «Nous organisons ce jeu à l’occasion du Nouvel An lunaire et à toutes les fêtes. Un proverbe dit qu’un rire vaut 10 potions toniques. C’est pourquoi ce jeu est transmis de génération en génération.»

Chay ro est devenu une spécialité culturelle que la province de Bac Ninh présente avec fierté lors de différents festivals. Créé en 2010, le club de chay ro du village de Guot a participé à de nombreux événements culturels et touristiques. Nguyen Quang Xep poursuit : « Nous souhaitons profiter du soutien des autorités du district et de la province pour préserver ce jeu auprès des jeunes de la province et du pays, mais aussi à l’échelle internationale.»

Les villageois de Guot sont fiers de leur jeu original qui contribue à la richesse de la culture nationale!

Source: VOV

Publicités
Catégories : Bac Ninh | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :