La beauté des Hauts – plateaux du Centre

Da LatCes hauts plateaux qui couvrent la partie méridionale de la chaîne montagneuse Truong Son (ou cordillère annamitique), comprennent les provinces de Lam Dong, Dac Lac (Dak Lak), Gia Lai et Kon Tum. De nombreuses minorités (les montagnards) peuplent cette région réputée pour son climat tempéré, ses paysages de montagne et ses innombrables cours d’eau, lacs et cascades.
Malgré qu’ils ne comptent que 4 millions d’habitants, ces plateaux ont toujours revêtu une grande importance stratégique: Théâtre de violents combats pendant la guerre du Vietnam.

Leur partie occidentale, qui borde la frontière du Cambodge et du Laos, est un vaste plateau fertile dont la terre rouge est d’origine volcanique.

La région a perdu une grande partie de sa beauté naturelle. La majorité des forêts ont été détruites par l’agent orange au cours de la guerre ou abattus pour agrandir les surfaces cultivables. On y développe des plantations d’exportation (café et hévéa en particulier), mais aussi la culture de nombreuses plantes médicinales comme le ginseng ou des épices comme la cannelle.

Les principales villes sont du sud au nord Buon Me Thuot, Da Lat, Pleiku et Kontum.

La province de Dac Lac compte trente et un groupes de minorités. Une partie d’entre eux s’est convertie au protestantisme ou au catholicisme.

Ces minorités appartiennent à deux grandes familles ethnolinguistiques, môn-khmère et malayo-polynésienne ou austro asiatique. Elles étaient autrefois regroupées sous le nom de Moï. Les principales ethnies du groupe sont les Bahnar, les M’nong, les Sedang. Celle du deuxième groupe sont les Gia-rai, les Ê-de, les Ra-glai et les Chu-ru.

Organisées en villages tribaux patrilinéaires ou matrilinéaires, elles vivent de la culture sur brûlis (le ray) , de la cueillette, de la chasse, de la pêche, et élèvent du petit bétail. Certaines comme les Ro-Mam et Brau sont en voie de disparition.

Les montagnards sont les seuls a apporté un peu de couleur locale à cette région, mais ils sont moins pittoresques que les ethnies du Nord. Leur différence semble aujourd’hui mieux reconnue, notamment dans l’expression de leur culture. Les “minorités“, comme les appellent les vietnamiens, ont beaucoup souffert des conséquences de la déforestation.

Les minorités ont en général une musique très riche, avec des instruments à corde, des percussions, des cornes. Chez les Ede, les tambours en peau de buffle ont une face mâle et une face femelle. Le côté mâle exprime la tristesse, le côté femelle la joie et la fête.

Da Lat

Se situe à 1500 m d’altitude, dans une région tempérée parsemée de lacs, de chutes d’eau, de vergers et de forêts. Cette ville, surnommée « la ville du printemps éternel » pour son climat frais et la nature magnifique qui l’entoure en font une des villes les plus tranquilles.

De plus, la ville est connue pour ses fleurs et ses fruits qui n’ont rien à envier à certaines espèces florales d’Europe.

Depuis des siècles, la région est habitée par divers groupes de montagnards. En langue lat, Da Lat signifie “rivière de la tribu Lat”.

C’est le Dr Alexandre YersinDalat, hauts plataux (1863-1943), collaborateur de Louis Pasteur et découvreur du bacille de la peste qui lança Dalat, en 1893. La station devint vite populaire chez les Européens, heureux de trouver un havre de fraîcheur leur permettant de fuir la chaleur accablante des plaines du delta. Au cours de l’histoire coloniale, les étrangers ont représenté jusqu’à 20% de la population de Dalat, une présence marquée par les villas disséminées dans la ville.

Durant la guerre du Vietnam, Dalat fit l’objet d’un accord tacite qui lui épargna attaques et bombardements.

Dans cette ville française construite pour les français à l’époque coloniale, que l’on appelait aussi le « Petit Paris », vous chercherez en vain, ou presque, le dépaysement asiatique. Mais Dalat plaira surtout à ceux qui recherchent un délassement dans un climat tempéré.

Pour les vietnamiens, c’est la ville par excellence des lunes de miel.

Publicités
Catégories : CENTRE DU VIETNAM, Dak Lak, Dalat, Haut plateau Central | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :