L’île de Ly Son – « Royaume des oignons et de l’ail »

Les-champs-d'oignons-et-d'ail

Les champs d’oignons et d’ail à Ly Son

Le district insulaire de Ly Son dans la province de Quang Ngai est connu non seulement comme étant la patrie de la Flottille de Hoàng Sa, mais aussi pour ses oignons et ails à la saveurs particulière.

Au Vietnam, les oignons et ails sont plantés principalement dans les deltas. Pourtant, ces plantes ont pris leurs racines profondes sur l’île de Ly Son et sont même devenus de fameuses spécialités.

Il y a environ 400 ans, lorsque les ancêtres défrichaient l’île de Ly Son, ils ne voyaient que l’arbre Re. Pour cette raison, l’île est aussi appelée Cù Lao Re (Ile de Ré). A cette époque, ils ont apporté oignon et ail pour leur vie quotidienne.

Vo Hiên Dat, de la commune d’An Vinh, a déclaré: «Avant 1975, l’oignon et l’ail étaient seulement plantés dans le jardin de chaque famille. Cependant, après la libération du pays, des oignons et ails de île ont été amenés sur le continent et sont rapidement devenus les favoris des habitants de la terre de Quang grâce à leur saveur délicieuse. Les les habitants de l’île ont alors commencé à étendre la zone de culture. Aujourd’hui, l’île de Ly Son est devenue le royaume des oignons et des ails».

Selon Nguyên Van Minh, de la commune d’An Hai, le métier de planteur d’oignon et d’ail sur cette île est difficile.

L’Île de Ly Son d’une superficie de 1000 ha, est née de l’éruption de cinq volcans. Pour la culture des oignons et ails, les habitants prennent du sable dans les plages de coraux au pied des deux montagnes Thoi Loi et Giêng Tiên. Ensuite, ils aplanissent le sable dans les différentes couches et tracent des sillons à la main avant la mise en culture. Les plantes sont plantées en septembre ou octobre et récoltées en mars.

Pour que ces plantes prennent racines dans le sable et se développent bien, les habitants ne doivent pas épargner leur peine. Minh a ajouté qu’il faut arroser les plantes deux fois par jour, tôt le matin et dans l’après-midi pour neutraliser la salinité. S’ils oublient d’arroser les plantes le matin ou l’après-midi, elles vont mourir immédiatement. Il faut près de la moitié d’une année de soins attentifs avant la récolte.

Nous emmenant à visiter les champs de l’ail au pied de la montagne de Thoi Loi qui s’étendent jusqu’à la mer, Trân Ngoc Nguyên, président du Comité populaire du district de Ly Son, a déclaré: «L’île compte aujourd’hui plus de 300 ha d’oignon et d’ail, ce qui représente 1/3 de la superficie de l’île. Chaque culture, Ly Son produit plus de 5.000 tonnes d’oignons et d’ail séchés, apportant un grand avantage économique à la population locale».

En particulier, l’ail de Ly Son est considéré comme le «roi» des ails et appellé « Toi Ngoc» (ail de perle) parce que les morceaux d’ail sont aussi blanc que la couleur d’une perle.

En 2009, l’Office national de la propriété intellectuelle relevant du Ministère des Sciences et Technologies, a reconnu le label oignon et ail de Ly Son, permettant à ces produits agricoles de se développer sur le marché intérieur et pénétrer les marchés étrangers.

La culture des oignon et ails et la pêche sont les deux métiers principaux des habitants de l’île de Ly Son, apportant aussi une contribution à la protection de la souveraineté nationale sur l’île.

Source: VNA

Publicités
Catégories : Quang Ngai | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :