Le village de Nhi Khê: Le village des tourneurs sur bois

Un-service-a-the-unique.Situé à quelque 20 km au Sud de Hanoï, dans le district de Thuong Tin, le village de métier traditionnel Nhi Khê (alias Dui) est spécialisé depuis des générations dans le tournage sur bois.

Selon la légende, le métier de tourneur sur bois existe depuis des centaines d’années dans le village de Nhi Khê. Doan Tai, un tourneur sur bois talentueux, a appris ce métier aux gens du village. C’est la raison pour laquelle il a été honoré comme l’ancêtre du métier de tourneur sur bois de Nhi Khê. Aux 18e et 19e siècles, les villageois de Nhi Khê sont venus à Hanoi et exerçaient leur métier dans les rues Tô Tich, Hàng Gaï.

Nous prenons la Nationale 1 pour venir à Nhi Khê. Le long du chemin vicinal se trouvent des maisons de culte des lignées familiales, la maison communale ancienne, un lac, un parc… On entend partout les bruits des machines de tournage sur bois. Presque tout le village exerce ce métier.

Auparavant, les artisans utilisaient le tour à pédale. Aujourd’hui, le tour électrique l’a remplacé. Ce qui permet d’augmenter la productivité et d’améliorer la qualité des produits. Ce métier rapporte en moyenne un revenu de plus de 20 millions de dong par personne chaque année.

Notamment, depuis l’incorporation de la province de Hà Tây à la capitale, le village de Nhi Khê a de nouvelles opportunités de se développer. Le district de Thuong Tin a choisi Nhi Khê comme la commune de pointe du Programme national sur l’édification de la Nouvelle campagne. A l’heure actuelle, Nhi Khê a atteint 15/19 critères de la Nouvelle campagne et il fait des efforts en vue de répondre à 19/19 critères fin 2013. En effet, l’économie locale a connu des progressions importantes, et le niveau de vie de la population s’améliore sensiblement.

La matière première est essentiellement du bois et des cornes tells que : bois de jacquier, cinnamome, érythrophlaeum, sindora, dalbergia, fokiena et cornes de buffle, bœuf, de cerf… Autrefois, les défenses d’éléphant étaient offertes aux rois et aux nobles.

Selon Lê Duy Tiên, membre d’une famille exerçant ce métier depuis plusieurs générations, le village de Nhi Khê produit essentiellement des objets cultuels : encensoir, chandelier,… et d’intérieur : panier théière, boule,…. Ces derniers temps, les villageois fabriquent aussi des stores ou des oreillers, ce qui a créé des emplois aux travailleurs locaux. De plus, ils ont su s’adapter aux nouvelles exigences du marché en produisant de nouveaux objets : statues de Bouddha, d’animaux,…

Les produits du village sont de plus en plus variés, répondant aux attentes des clients tant dans le pays qu’à l’étranger.

Une famille qui exerce ce métier depuis 5 générations se spécialise actuellement dans la fabrication de poteaux de rideau et de matelas en boules de bois, avec un revenu de plus d’une centaine de millions de dong par mois.

Source: VNP

Publicités
Catégories : Ha Noi, Villages culturels et artisanaux | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :