Tourisme: Le Nam Bô occidental à la saison des pluies

la-foret-de-cajeputiersIl existe des circuits en cette période d’inondations qui sont très intéressants et captivants pour mieux appréhender ce qu’est la région du Nam Bô occidental jusqu’en novembre, mois où les eaux du Mékong sont à leur plus haut niveau.

C’est ainsi un vrai plaisir de découvrir la forêt de cajeputiers de Trà Su, dans la province d’An Giang, qui est l’une des dernières forêts naturelles du delta du Mékong entre cette localité, Cân Tho et Kiên Giang. Le Parc national de Tràm Chim, dans la province de Dông Thap, plus connu sous le nom de région de Dông Thap Muoi ou Plaine des Joncs, est aussi très marquant.

Les plus de 7.300 ha de ce parc sont situés dans le district de Tam Nông de la province de Dông Thap. C’est la zone humide de la Plaine des Joncs, l’une des huit plus importantes régions spécifiques du Vietnam dédiées à la préservation des oiseaux. Il est aussi, à ce titre, le 2000e site Ramsar dans le monde.

Ce parc est le seul biotope régional, l’un des derniers de ce type au Vietnam, doté d’une très riche biodiversité, dont les célèbres grues à tête rouge, espèce figurant dans le Livre Rouge du monde.

En cette saison de montée des eaux, Tràm Chim est devenue une vaste oasis verte aux paysages séduisants. De nombreuses espèces d’oiseaux aquatiques comme la cigogne, la sarcelle, le canard sauvage ou le héron… prennent leur envol, conférant une beauté singulière à ce paysage !

Il est également possible de visiter la zone touristique Dông Sen Thap Muoi qui comprend des paysages sauvages et magnifiques foisonnant de lotus…

Trà Su, un présent de la nature

En cette saison de crues, la forêt de cajeputiers de Trà Su dans le district de Tinh Biên de la province d’An Giang, est aussi à visiter. Ses près de 845 hectares sont totalement inondés, offrant un panorama que l’on peut qualifier d’hallucinant.

Située à environ 30 km de la ville de Châu Dôc, Trà Su est une vedette parmi les sites du delta du Mékong : un tour en barque pour contempler la beauté des fleurs de cajeputiers et sentir ses parfums enchanteurs à l’aurore, ou les milliers d’oiseaux revenant à leur nid en fin d’après-midi, sont des moments inoubliables.

Pour beaucoup, rien n’est plus beau que ces «voies d’eau» de la forêt de cajeputiers Trà Su, agrémentée de Lemnoideaes qui lui donne un aspect si poétique.

D’autres lieux sont à découvrir comme le temple Bà Chua Xu (Dame Xu), un site touristique très connu dans le delta du Mékong, celui de Thoai Ngoc Hâu, ou encore la pagode Tây An, et même une mosquée Cham…

Source: AVI

Publicités
Catégories : Delta du Mekong | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :