Phu Tho: La magie de la nature opère dans la grotte Lang

grotte-de-langTrouvée au fond des montagnes à Phu Tho, province de la moyenne région du Nord, la grotte Lang est un bel exemple de la façon dont la magie de la nature opère pour créer un paysage fantastique.

Située sur les flancs du mont Ten, l’un des trois plus hauts sommets du Parc national de Xuân Son, la grotte Lang exige des voyageurs une longue marche en forêt, sur des pentes escarpées. Un effort qui sera payant : elle est considérée comme la plus longue, la plus grande et la plus belle de cette région.

Contrairement à l’apparence grossière des roches calcaires environnantes, l’intérieur de la grotte révèle une beauté mystérieuse qui semble n’exister que dans un monde féérique.

Le jeu de la tectonique qui s’est exercé en ces lieux durant des millions d’années a créé une voûte magnifique. Des fils de stalactites étincellent comme du cristal sous la lumière de torches ou de lampes.

Chacun peut imager dans ces blocs de stalactites des scènes ou des personnages, des animaux. Ces concrétions calcaires ont ici la particularité d’être d’un beau rose violacé, qui scintillent sous les lampes telles des cristaux magiques.

Un ruisseau se serpente à travers des stalagmites aux formes fantasques, fruit de millions d’années du travail de la nature, murmurant au milieu de la grotte. Malgré qu’il fasse chaud à l’extérieur de la caverne, l’eau, limpide, est toujours très fraîche.

Selon Dinh Tan Quyên, un cadre du parc national, la longueur exacte de la grotte demeure inconnue, mais elle est estimée à environ 7 à 8 km de long.

De nombreuses personnes âgées de la région appellent également la grotte Bach Xà (serpent blanc), s’inspirant d’une histoire d’amour.

Une légende veut que dans cette région, le mandarin Lang avait une fille très belle nommée Bach (Blanche). Un jour, elle rencontre un grand et beau garçon dont elle tombe amoureuse, sans savoir qu’il est le génie du mont Ten, un serpent blanc.

Selon la coutume des Dao, avant le mariage, le garçon vit chez la jeune fille pour travailler la terre comme un membre de la famille. Un jour, fatigué, le garçon s’endort et se retransforme en serpent blanc. En le voyant, le mandarin Lang le chasse. La fille tombe malade de chagrin et meurt.

Pour éviter d’être emporté par le génie de la grotte Lang, le mandarin Lang enterre sa fille au sommet du mont Ten. Mais un jour, alors qu’il pleut à verse, les eaux de ruissellement emportent le corps de la jeune fille dans une grotte de la montagne, la grotte Lang, demeure du jeune homme.

Avec sa beauté ineffable et sa légende, la grotte Lang est un site qui mérite le détour à Phu Tho, cette terre chargée d’histoire qui abrite les vestiges des rois fondateurs Hùng.

Phu Tho compte 1.372 sites historiques et culturels dont 74 classés au niveau national et 202 au niveau provincial. En 2009, le complexe des sites historiques du temple des rois Hùng a été reconnu par l’État en tant que site national particulier.

Puis, le hat xoan (chant printanier) a été reconnu en 2011 par l’UNESCO en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité nécessitant une sauvegarde urgente.

Source: VNA

Publicités
Catégories : Phu Tho | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :