Tourisme: Le village de porterie de Bat Trang

village-de-bat-trangLe village de poterie de Bat Trang est situé dans la commune Bat Trang, district de Gia Lam, à plus de 10km au sud-est du centre de Ha Noi. Bat Trang est un village d’ancien métier réputé pour ses produits de céramiques subtiles et variés.

Selon sens sino-vietnamien, Bat signifie bols, tasses, poterie et Trang (ou Truong) désigne le terrain réservé aux professionnels. Au début, ce village est appelé Bach Tho Phuong, puis renommé Bat Trang Phuong. Il est appelé Bat Trang beaucoup plus tard.

Selon la légende, il y a environ 6 siècles, il y avait un artiste chevronné des cheveux et barbe blancs, qui est parti du village de Bo Bat (province de Ninh Binh aujourd’hui) au village de Bat Trang. Ici, il a pratiqué, développé ce métier de poterie. Et puis, il l’a appris et passé aux villageois. Selon les documents historiques, le village de Bat Trang a environ 500 ans. Certaines anciennes bibliographies ont enregistré qu’au début du XVe siècle, sous la dynastie des Le So, la cour a payé tributs à la dynastie Ming en Chine des produits précieux tels que soies, satins, perles, pierres précieuses et aussi poterie de Bat Trang. Toutefois, on peut dire que la poterie de Bat Trang était florissante dans les XVIe et XVIIe siècle. De nombreux objets de culte précieux qui sont encore conservés jusqu’aujourd’hui dans les maisons communales, temples, pagodes, nous a prouvé que sous le règne des Mac Mau Hop et la dynastie des Le Trung Hung, la poterie de Bat Trang était extrêmement belle en matière, forme, style et émail.

Le principal moyen de la production des poteries anciennes est le tour de potier. La roue du tour est enterrée, les potiers assis et pousse la roue à pied, puis des produits sophistiqués ont été façonnées. Bien que ce soit un travail manuel, les produits se ressemblent comme les pois dans une cosse. Plus tard, les artisans ont utilisé des moules en plâtre pour créer des produits en porcelaine. Actuellement, on peut encore trouver les produits polis à main du village de Bat Trang, mais il en reste très peu.

La production de poterie demande plusieurs étapes: sélection d’argile, traitement et façonnage d’argile, création de modèles, décoration, émaillage, enfournage et cuisson. Les villageois de Bat Trang rappellent toujours leur ancienne expérience sur la fabrication de poterie : « Le premier est l’os de poterie (le kaolin), la deuxième est la peau, et la troisième est la cuisson ». Cette phrase signifie que l’os doit être bien travaillé pour que le produit ne peut se fissurer pas ; ensuite c’est la technique d’émaillage (émail blanche, émail bleue, émail brune, émail verte, émail craquelé) ; et enfin c’est la technique d’enfournage et de cuisson, une étape très importante qui détermine la qualité du produit.

L’élément le plus important est l’argile. Comme la source d’argile du village de Bat Trang avait épuisé, alors, les villageois contraignent à acheter l’argile blanche des villages voisins tels que Co Dien (province de Vinh Phuc) ou Dau (province de Bac Ninh) et d’argile rouge de Ho Lao, Ho Le (province de Hai Duong) ou Tho Ha (la province de Bac Giang). L’argile est traitée de manière traditionnelle. D’abord, il est trempé dans le système de réservoir qui se compose de quatre réservoirs de différentes hauteurs. Le premier réservoir est le plus haut, c’est le lieu où trempe l’argile brute (environ 3-4 mois). L’argile serait effectivement dissous dans l’eau, formant un mélange liquide, puis il est retiré vers le bas pour la seconde cuve, appelé «citerne de sédimentation». Ici, l’argile commence à s’établir, quelques impuretés émergentes sont supprimées. L’argile bien pétrie et propre est déplacée au troisième réservoir – «réservoir de tarissement». Puis passer à la quatrième réservoir, appelé «réservoir d’incubation». A ce moment – là, l’argile est devenue très blanche, fine et visqueuse comme la farine de riz et il est prêt pour la production de céramique et porcelaine.

Après le séchage, les produits en céramique seront décorés et émaillés. Les artisans de Bat Trang avec leur talent exquis ont habilement porté sur les poteries des vives images telles que des dragons et phénix, des sentences parallèles, des motifs floraux, l’image des gens et des paysages qui reflètent les activités quotidiennes des vietnamiens et leur vie spirituelle… La poterie de Bat Trang est renommée depuis longtemps pour son émail, qui est de haute qualité et d’une variété de couleurs comme bleu, brun, blanc, vert mousse… L’émail, «lam» (une teinte de la couleur bleue) est la couleur la plus favorisée de la poterie de Bat Trang, ce qui est devenue l’une de ses caractéristiques.

La dernière étape c’est l’enfournage et la cuisson. La technique de cuisson détermine la qualité des poteries. Les potiers de Bat Trang attachent une importance particulière à l’heure d’enfournage et de sortie du four des produits. Pour eux, cela a une signification spirituelle comparable à une croyance. A Bat Trang, il existe différents types de fours qui sont adaptés à chaque type de produits: du plus traditionnel au plus modernes. Actuellement, la plupart des fours utilisent du gaz pour réduire la quantité de suie dans l’air et pour fabriquer des produits de haute qualité.

Les produits en céramique de Bat Trang sont abondants. Outre des ustensiles familiaux comme assiettes, bols, pots, tasses à thé, bouilloires, bouteilles de vin, pots à fleurs, vases,… Bat Trang produit de nombreux objets de culte et objets décoratifs tels que pieds de lampe, bougeoirs, brûle-parfums, statues, peintures en céramique, carreaux décoratifs… Beaucoup d’entre eux sont maintenant adaptés aux familles aristocratiques et aux besoins religieux.

Parlant des produits de céramique de Bat Trang, on pense immédiatement au rôle vital des potiers. Les artisans, les uns sont raffinés sur des variation de teintes de glaçure, les autres se spécialisent dans la création de modèles et d’autres ont du talent en décoration… ont créé un monde diversifié, étincelant de couleurs à partir du sol de la patrie. Les jeunes artisans de Bat Trang d’aujourd’hui ont apporté un nouveau souffle à la céramique contemporaine.

Au fil du temps, les produits céramique du village ont été développés et sont devenus bien connue pour sa qualité, son originalité et sa beauté tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Ils sont présents sur des marchés internationaux, voire les plus exigeants comme le Japon, la France, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, le Portugal, les États-Unis, etc. La poterie de Bat Trang a apporté l’élite de l’âme vietnamienne à travers le monde.

La création fin 2004 du Centre de promotion des exportations de céramiques a permis au village de faire connaître son label à l’étranger. Parallèlement, en octobre de cette année, le marché de potiers de Bat Trang a été ouvert sur un campus de plus de 5.000 m². C’est pas seulement le lieu de commerce, mais également un site touristique attrayant de la capitale de Hanoi. Bat Trang conserve aussi de nombreux monuments historiques et culturels, temples et pagodes… Ces bâtiments originaux, les produits sophistiqués et les habitants chaleureux, accueillant de Bat Trang a laissé des sentiments inoubliables à ses visiteurs.

Publicités
Catégories : Villages culturels et artisanaux | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :