Tourisme: Le marché de Bac Ha aux premiers jours de l’An lunaire

Bac Ha est un district de la province de Lao Cai, au Nord-Ouest. Un marché éponyme se tient tous les dimanches au chef-lieu provincial. Il est autant un lieu de marchandage que de rencontres et d’échanges culturels des ethnies de la région et celles avoisinantes.

marche-bac-haL’effervescence monte dès potron-minet. Les rires et les conversations qui s’échangent réveillent toute la contrée. Quand il fait jour, le marché entier se pare des couleurs des costumes traditionnels des femmes Mong car c’est ici que les jeunes hommes et les jeunes femmes peuvent trouver leur partenaire. Il y viennent donc vêtus de leurs plus beaux atours.

Durant les premiers jours de la nouvelle année, les objets les plus recherchés sont les ustensiles de cuisine et les outils agricoles. Vang Van Lo, de l’ethnie Tay, est en train de négocier une charrue.

« Ça coûte 300.000 dongs. C’est cher mais j’en suis content. Nouvelle année donc nouvelle charrue pour une bonne récolte. »

marche-bac-ha1Bac Ha étant réputé pour sa course hippique traditionnelle, les équipements équestres attirent un grand nombre de visiteurs. On y trouve des selles mais aussi des bonnets chasse-mouche. To Cui, de l’ethnie Phu La, est venu avec quatre selles qu’il a réalisées lui même :

« Une selle vaut 150.000 dongs. J’en confecctionne quatre chaque semaine. J’espère tout vendre maintenant. En juillet et en août, on vend des dizaines de selles par jour. »

Le marché est divisé en différents secteurs et chacun possède une atmosphère incroyable. C’est le son du Khen. Un orgue à bouche de l’ethnie Mong.

marche-bac-ha2Vous êtes certainement au marché aux bestiaux. On y vend des buffles, des boeufs et des chevaux. Ce marché réunit les locaux et les commerçants de la plaine.

Dans un petit coin du marché, les gens se rassemblent devant un stand d’oiseaux.

marche-bac-ha3Mais ce sont toujours les étoffes et les tissus traditionnels multicolores réalisés à la main par les autochtones qui sont le plus plébiscités par les visiteurs et en notamment par les femmes locales et les touristes étrangers. Jenny, une touriste canadienne :

« C’est la première fois que je viens ici. Il y a beaucoup de choses que je vois pour la première fois. C’est intéressant pour une touriste comme moi. L’important c’est que les produits vendus ici sont faits à la main par les locaux eux-mêmes. »

Les montagnards de Bac Ha ne se rendent pas uniquement au marché pour faire des achats. C’est aussi l’occasion pour eux de quitter leur montagne et de découvrir les spécialités locales comme l’alcool de maïs, le men men, farine du maïs cuite à la vapeur, le thang co, soupe faite à base de viscères de cheval et saupoudré d’épices locales et de se rencontrer. C’est pourquoi, l’ambiance du marché est toujours très agréable. Vous choisissez librement les marchandises puis vous marchandez pour obtenir le meilleur prix. Authentique, original et charmant, le marché de Bac Ha mérite vraiment votre détour.

Source: VOV

Publicités
Catégories : Bac Ha | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :