Quang Nam: Une maison séculaire en jaquier

la-maison-en-jaquier

La maison en jaquier de Nguyên Dinh Hoan, à Quang Nam.

Nguyên Dinh Hoan est le fier propriétaire d’une maison ancienne en jaquier. Située dans le village de Lôc Yên, province de Quang Nam (Centre), elle est considérée comme «unique» par les chercheurs.

«Cette maison en jaquier est un héritage de mon arrière-grand-père. Je la considère comme une relique», affirme Hoan, le propriétaire, agriculteur de son état.

Cet ouvrage a été construit dans les années 1850 par Nguyên Dinh Hang, un riche hobereau. Un groupe de menuisiers venu de Vân Hà, de Tam Thành et Tam Ky (relevant actuellement du district de Phù Ninh) s’est chargé de la construction, qui a duré trois ans.

La maison respecte l’architecture de la nhà ruong de Quang Nam avec trois travées et deux appentis, huit colonnes en première ligne, 16 colonnes en deuxième ligne et 12 autres à côté. Elle trône au milieu de vergers. Devant elle, le mont Hon Ngang considéré comme «un paravent» selon les règles géomantiques. Derrière, le mont Go Tron, le «point d’appui». En entrant dans la maison, la première chose qui frappe sont les gravures raffinées d’oiseaux, d’orchidées, d’abricotiers, de chrysanthèmes, etc.

Un bien familial sans prix

Hoan n’a jamais oublié la recommandation de son père : garder à tout prix cette maison. En 1939, Ngô Dinh Diêm, qui était mandarin sous le règne du roi Bao Dai (1925-1945), est venu à Quang Nam pour rendre visite à son grand frère. Il est tombé sous le charme de la maison qui appartenait à l’époque à Nguyên Huynh Anh, le père de l’actuel propriétaire. Il demanda à l’acheter, mais Huynh Anh refusa. En 1960, Ngô Dinh Diêm, devenu président de l’ancien régime fantoche de Saigon (Hô Chi Minh-Ville actuellement), revint à la charge. Second refus. Huynh Anh lui dit alors : «Plutôt mourir que de vendre l’héritage de mes ancêtres».

Malgré la guerre et plusieurs réparations, la forme originale de la maison a été bien conservée, tout comme les motifs raffinés. Cette bâtisse séculaire conservée dans son jus à l’extérieur comme à l’intérieur est un spectacle devenu rare de nos jours.

Source: CVN

Publicités
Catégories : Non classé | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :