Dac Lac: Les villages d’ethnies minoritaires

maison-de-communalNous sommes toujours dans la province de Dac Lac, sur les Hauts plateaux du Centre et cette semaine, nous allons partir à la découverte des villages des ethnies minoritaires, là où les éléphants sont rois.

A Dac Lac, les deux villages les plus touristiques sont ceux de Don et de Jun. Dans cette région, l’air est pur et la vie est calme. Les Ede, les M’nong ou les Jrai vivent dans des maisons sur pilotis dont les portes restent ouvertes toute la journée pour accueillir les touristes. Ama Thanh qui habite le village de Jun nous confie :

«Autrefois, peu de gens nous rendaient visite car les routes étaient difficiles. Pour venir jusqu’ici, il fallait soit marcher soit se déplacer à dos d’éléphants. Il n’y avait pas de voiture.»

Si vous voulez découvrir les quintessences culturelles des hauts plateaux de Tay Nguyen, il vous faut visiter la maison communautaire (nhà Rông). Située au centre du village, la maison est entièrement construite en bois. Le faîte de son immense toit est orné de motifs décoratifs très raffinés. Elle est intimement liée à la vie des ethnies minoritaires car c’est ici que se déroulent toutes les activités communautaires et les fêtes traditionnelles comme celle du sacrifice du buffle, la fête pour la bonne récolte, le culte des éléphants. La maison communautaire accueille aussi les villageois qui se réunissent le soir pour deviser, chanter ou raconter les épopées transmises oralement de générations en générations. La maison longue sur pilotis illustre les mœurs et les coutumes des ethnies. H’nom, une guide dans le village de Don explique :

« L’architecture de la maison longue traduit le matriarcat des M’Nong. Lorsqu’une fille se marie, son mari doit venir vivre chez elle. La maison est alors élargie. Normalement, une maison longue peut abriter une grande de famille de plusieurs dizaines de membres. »

La promenade à dos d’éléphants est la meilleure façon d’admirer les beaux paysages de ces villages. Vous pourrez notamment traverser la rivière Serepok pour aller au parc national de Yok Don. Pendant votre trajet, n’oubliez pas de visiter la maison d’Ama Kong, le roi chasseur d’éléphant. Dans cette maison vieille de 120 ans, vous découvrirez des documents et des photos retraçant les chasses et le domptage des éléphants d’autrefois. Du village de Jun, vous pouvez poursuivre vers le lac Lak, le deuxième plus grand lac du Vietnam ou faire une balade en pirogue. Les voyageurs peuvent aussi déguster les spécialités locales comme le com lam (le riz gluant cuit dans un petit tronc de bambou) ou bien le poulet sauvage grillé. Si vous restez dormir chez l’habitant, l’expérience sera formidable et vous pourrez, avant de vous coucher, partager une danse traditionnelle avec des villageois ou regarder un spectacle de gongs, instrument traditionnel reconnu par l’Unesco.

Paysages pittoresques, originalités culturelles, les villages des ethnies minoritaires de Dac Lac sont des endroits qui valent vraiment la peine de vous y arrêter !

Source: VOV

Publicités
Catégories : Haut plateau Central | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :