La maison communale ou le message culturel des ancêtres

La-maison-communaleUne exposition de photos intitulée « La maison communale vietnamienne: ce qui reste, ce qui se perd » vient d’avoir lieu à Hanoï. La centaine de photos présentant les plus belles maisons communales du pays dans leurs moindres détails a été, pour le public, une invitation à réfléchir sur un patrimoine exceptionnel qui risque de se perdre.

L’exposition a été organisée par un groupe de 4000 amateurs dénommé « Maison communale vietnamienne ». Tous fascinés par la beauté architecturale de la maison communale, ils ont photographié les plus réputées, celles situées à Hanoi, Tay Dang et Chu Quyen, ou celle de Dong Ky, dans la province de Bac Ninh ou encore celle de Huong Canh, dans la province de Vinh Phuc. Certaines d’entre elles ont 600 ans.

La-maison-communale1Nguyen Duc Binh, chef du groupe, explique : « La maison communale est une entité architecturale créée par les villageois. Au travers de cette exposition, nous souhaitions montrer sa beauté architecturale bien sûr mais aussi les traditions et coutumes villageoises qui y sont liées et qui tendent à disparaître. Nous espérons que la maison communale redeviendra le lieu d’activités communautaires du village, le lieu où les gens pourront de nouveau se détendre et discuter. »

La-maison-communale2La maison communale a deux fonctions principales: honorer le culte du génie tutélaire et servir d’espace public aux villageois. C’est là que se déroulent toutes les activités religieuses et festives. Pour les Vietnamiens, la maison communale est donc un lieu à la fois sacré et profane. Les sculptures et les gravures qui ornent les maisons communales sont très variées. On y trouve aussi bien des dragons, des fées que des scènes de la vie quotidienne et des scènes d’amour.

La-maison-communale3« Les maisons communales qui ont été construites vers le 15ème siècle témoignent de la créativité et de la finesse de nos ancêtres. Les scènes de vie quotidienne des paysans sont entrées dans leurs créations de façon tout à fait naturelle. On a l’impression que la maison communale n’est pas un endroit où le pouvoir des génies terrifie les humains. », indique Nguyen Ky, un visiteur.

A cause des guerres, des affres du temps et de la nature, de nombreuses maisons communales nécessitent d’être rénovées. Si elle n’est plus l’unique lieu des réunions villageoises, la maison communale reste le site culturel et touristique le plus important du village, témoin de son histoire. Pour les villageois, la maison communale est le trait d’union entre le passé et le présent, entre les ancêtres et les générations futures.

Source: VOV5

Publicités
Catégories : Aperçu générale du Vietnam, Moeurs et Coutumes | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :