Hoa Binh: Découverte du village de Giang Mô

village-de-giang-moHoà Binh, province montagneuse du Nord, compte deux sites touristiques typiques de l’ethnie Muong : le village de Giang Mô et le Musée de l’espace culturel des Muong.

En visitant le village de Giang Mô, les touristes apprécieront l’architecture traditionnelle des maisons de l’ethnie Muong, l’hospitalité de ses habitants, leur culture ainsi que les us et coutumes traditionnels. Tout touriste qui visiterait la province de Hoà Binh, berceau de la culture des Muong, ne doit pas manquer de se rendre au village de Giang Mô, un site touristique par excellence. Situé à 10 km du centre de la ville de Hoà Binh, ce village compte une centaine de maisons sur pilotis où vivent de nombreuses familles Muong.

Giang Mô a développé le tourisme depuis une vingtaine d’années. D’abord, quelques foyers ont coordonné avec des voyagistes de Hanoi pour offrir des séjours. «Dernièrement, comme circuler dans le village était difficile, des touristes français ont accordé une aide pour faire un nouveau chemin bétonné en 2004», indique Bùi Thi Luu, une habitante du village de Giang Mô.

Actuellement, certaines familles exposent des produits artisanaux chez eux pour les présenter et les vendre aux visiteurs. De jeunes filles Muong habillée de leur costume traditionnel présentent des produits artisanaux comme écharpes, sacs à main, vêtements en brocatelle, instruments de musique, armes de chasse… Plusieurs familles tissent de manière traditionnelle la brocatelle et transmettent ce métier à leurs enfants.

Selon Bùi Thi Luu, les touristes étrangers préfèrent séjourner chez les habitants afin de découvrir leur identité culturelle traditionnelle et les habitants ont bien compris les souhaits des visiteurs. Le développement du tourisme crée du travail aux habitants, augmente leur revenu et améliore ainsi leur niveau de vie.

Musée de l’espace culturel des Muong

Pour Mme Luu, quelques foyers sont autodidactes et ont appris des langues étrangères pour s’entretenir avec les touristes étrangers. Les villageois voudraient que le service du tourisme provincial organise un cours de formation sur le savoir-faire touristique afin de mieux communiquer avec les visiteurs étrangers. Ces derniers temps, Giang Mô a accueilli des milliers de visiteurs français, japonais et singapouriens.

L’avantage de ce genre de tourisme pour les visiteurs n’est pas seulement la possibilité de visiter une région réputée, mais aussi et surtout de participer aux différentes activités de ces villages traditionnels. Ils ont également pratiqué l’agriculture avec les villageois, le tout dans une chaleureuse atmosphère familiale.

Situé à 2 km du village de Giang Mô, le Musée de l’espace culturel des Muong est une adresse très fréquentée des touristes. Selon le Service provincial de la culture, des sports et du tourisme, le propriétaire de ce musée est un peintre, nommé Vu Duc Hiêu. Ce musée a été inauguré il y a deux ans. Il reproduit l’espace vital des Muong avec des modèles de maisons sur pilotis et de vie quoti-dienne… Il s’agit du premier musée sur la culture des Muong.

Source: CVN

Publicités
Catégories : Hoa Binh | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :