Cao Bang: Le tissage de brocatelle chez les Dzao tiên

les-dzao-tien

Le tissage de brocatelle demeure un métier traditionnel des Dzao tiên.

Chez les femmes Dzao tiên, le tissage de brocatelle est une tradition transmise de génération en génération. Et comme toute tradition de ce genre, elle fait la fierté de cette ethnie.

Dans la province montagneuse de Cao Bang (au Nord), la commune de Hoa Tham du district de Nguyên Bình est encore sous l’emprise de l’extrême pauvreté. Environ 90% de sa population est constituée de Dzao, notamment de Dzao tiên. Ces derniers occupent les terres d’altitude, leur tenue vestimentaire est faite en brocatelle fabriquée par les femmes de la famille.

Le tissage de brocatelle est devenu un joyau de la vie culturelle des femmes Dzao tiên. Une fois débarrassées des travaux champêtres, elles s’installent derrière leur atelier de tissage. Leurs mains habiles créent des vêtements originaux et caractéristiques, reflet de l’identité culturelle de cette ethnie montagnarde.

les-dzao-tien1

La tenue traditionnelle des femmes Dzao tiên.

l'indigo

L’indigotier sauvage (nom botanique: Baptisia tinctoria) est l’un des colorants importants pour teindre les étoffes.

les-dzao-tien2

Ce métier exige un grand savoir-faire.

les-dzao-tien3

les-dzao-tien4

Quelques exemples de produits finis.

Publicités
Catégories : Coutumes des ethnies minoritaires | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :