Quand le roi des fruits et la reine des fleurs s’unissent

che-hat-sen

Le chè sen long nhan.

Les longanes et le lotus font la fierté des habitants de Hung Yên. Le mariage harmonieux entre ces deux spécialités forme une préparation délicatement sucrée aujourd’hui consommée partout au Vietnam.

Phô Hiên (rue Hiên) est un ancien port fluvial de la province de Hung Yên (Nord). Cette terre du delta du fleuve Rouge est réputée pour sa spécialité : le longane. Ce fruit possède une saveur singulière reconnaissable entre mille.

Il existe deux principaux types de longanes : le nhan nuoc (longane à pulpe très juteuse mais fade) et le nhan lông (longane à pulpe épaisse et sucrée). Le nhan nuoc séché est un médicament traditionnel qui traite l’insomnie. Le nhan lông, plus gros que son cousin, plaît aux gastronomes, vietnamiens comme étrangers. Outre ces deux variétés, les enfants jettent aussi leur dévolu sur le nhan thoc, facilement identifiable par sa petitesse.

Les longanes interviennent dans la vie cultuelle des vietnamiens. Un bouquet de longanes accompagné de quelques feuilles vertes embellit l’autel du domicile familial. Une belle offrande pour les ancêtres.

Hung Yên tire aussi sa réputation du lotus, un des emblèmes de la beauté et de la pureté. Outre sa fleur majestueuse, il est prescrit dans la médecine douce. Ses graines guérissent l’insomnie et la neurasthénie. Son rhizome est astringent et antiseptique. On utilise la décoction pour soigner la dysenterie ou la diarrhée due à une irritation intestinale chronique. Le lotus est également prescrit contre les sécrétions des bronches et les douleurs rénales et, en gargarisme, contre les maux de gorge. Et la liste de ses vertus est encore longue.

Autre spécialité de cette localité du Nord, le chè sen long nhan, cette sorte de salade de fruit où la graine de lotus vient s’incruster au cœur du longane à la place du noyau, le tout noyé dans un jus onctueux et légèrement gluant fait, entre autres, de sucre et de farine. Un «must» pour les «fines gueules» qui pourront se délecter d’un des meilleurs desserts du Vietnam.

Source: CVN

Publicités
Catégories : Hung Yen | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :