Découvrir l’archipel de Hai Tac

l'archipel-de-Hai-Tac2L’archipel de Hai Tac, littéralement «archipel des Pirates», aiguise la curiosité des touristes qui sont de plus en plus nombreux à s’y rendre. Si par le passé, l’endroit avait mauvaise réputation à cause des pirates, il est aujourd’hui une villégiature tranquille à la beauté mystérieuse et sauvage.

l'archipel-de-Hai-TacSitué à une trentaine de kilomètres de Hà Tiên, dans la province de Kiên Giang (Sud), l’archipel de Hai Tac est composé de 16 îlots, rattachés à la commune insulaire de Tiên Hai. Moins connu que Phu Quôc et Nam Du, il est en revanche très prisé des curieux qui voient dans son nom l’évocation d’aventures extraordinaires et qui, sur place, savoureront le sable fin et l’eau turquoise. Nguyên Thanh Sang, un touriste d’An Giang : «J’ai entendu parler de cet archipel par mes amis. Son nom m’a donné envie d’aller découvrir. Il ressemble à une perle brute. J’ai dormi dans l’une des cabanes rudimentaires construites en bord de mer. J’étais ravi».
Situé sur l’axe maritime névralgique de la région, l’archipel était, au XVIIe siècle, le fief de pirates qui attaquaient les bateaux chinois et européens. De cette histoire tumultueuse, il porte le nom.

Comme il se trouve entre le golfe de Hà Tiên – Rach Gia et le golfe de Thaïlande, l’archipel de Hai Tac est protégé naturellement des typhons tropicaux qui sévissent chaque année. Ses eaux chaudes favorisent la pêche et l’aquaculture.

Hông Xuan Thân habite depuis toujours à Hon Tre Lon, le plus grand îlot de l’archipel. Il se souvient d’avoir hébergé les premiers touristes chez lui et de leur avoir servi de guide. Devant la beauté sauvage de la nature et l’hospitalité des insulaires, ils sont tous restés bouche bée. Le bouche à oreille a fait le reste et aujourd’hui, les touristes sont de plus en plus nombreux.

l'archipel-de-Hai-Tac1Les quelque 30.000 voyageurs qui se sont rendus sur l’archipel en 2015 ont rapporté aux habitants pas moins de 8 milliards de dôngs. Si ce montant reste modeste, c’est un revenu supplémentaire non négligeable pour les insulaires.

Conscientes du potentiel de l’endroit, les autorités de Kiên Giang ont beaucoup d’idées pour profiter de cette manne, certains îlots seront transformés en zones écotouris​tiques. Tang Hông Phuoc, président du Comité populaire de la commune de Tiên Hai : «À l’évidence, c’est une zone idéale pour le tourisme. Mais il faut améliorer les infrastructures avant d’accueillir les touristes».

Plusieurs ouvrages devraient être mis en chantier cette année : centre municipal, marché, embarcadère, usine de traitement des déchets… Le réseau électrique national devrait aussi couvrir en 2017 la commune.

Source: VOV

Publicités
Catégories : Kien Giang | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :