Huê: Découverte du centre culturel Huyên Trân

centre-culturel-huyen-tranSitué à environ 7 km à l’ouest de Huê (Centre) sur 28 ha du quartier de An Tây, au pied de la montagne Ngu Phong, le centre culturel Huyên Trân attire les touristes de tout le pays.

Le centre culturel Huyên Trân n’est pas seulement un site touristique spirituel mais aussi historique. Il compte de nombreux ouvrages du passé d’une grande signification spirituelle, pour la plupart des temples dédiés au roi Trân Nhân Tông, le saint patron de la secte bouddhique Truc Lâm du Vietnam, et à sa fille, la princesse Huyên Trân. Il y a une statue en cuivre de la princesse Huyên Trân, haute de 2.37m et d’un poids de 1,5 tonne, fondue par de célèbres artisans de Huê.

Située dans le temple dédié au roi Trân Nhân Tông, le fondateur et maître de la secte bouddhique Truc Lâm, une statue de cuivre pur de 3 m de haut et d’un poids de 2 tonnes attire tous les regards. Elle a été fondue à l’identique d’une statue originale des rois Trân située dans la province de Nam Dinh (Nord). Les visiteurs arrivent au sommet de la montagne Ngu Phong, à 108 m d’altitude, où ils peuvent admirer un clocher nommé Hoà Binh (Paix) qui abrite une cloche en cuivre pur de 1,6 tonne sur laquelle figurent ces mots finement sculptés : « Pour un monde de paix, pour une humanité heureuse ».

Le centre culturel Huyên Trân est en cours d’achèvement pour devenir une zone touristique hautement spirituelle, une destination de tourisme spirituel pour les bouddhistes du pays. Ce centre construit plusieurs ouvrages tels que pagode, maison de calligraphie, maison de l’orchidée, bibliothèque pour la conservation et l’étude des documents des empereurs Trân Nhân Tông et Trân Anh Tông, la princesse Huyên Trân, ainsi que plusieurs héros de la dynastie des Trân, outre la culture de Huê et l’histoire culturelle de l’architecture du Champa, le yoga…

Le centre culturel Huyên Trân donne à ses visiteurs le sentiment de revenir aux racines de l’histoire du pays, leur permettant de rendre hommage à leurs glorieux aïeuls qui ont posé les premières pierres du pays.

« C’est la première fois que je visite le centre culturel Huyên Trân de Huê. C’est un vestige d’une grande signification, notamment pour apprendre. Une jeune fille vietnamienne doit sacrifier son amour à l’intérêt de la nation. Nous devons suivre l’exemple de nos aînés. », déclare le docteur Nguyên Thê Hoàn, professeur à l’Université de Quang Binh (Centre).

Des fêtes Huyên Trân sont organisées le 9e mois lunaire, pour la célébration du décès de la princesse Huyên Trân. Lê Ba Huong, directeur du centre culturel Huyên Trân, informe que celle-ci est perpétuée afin de commémorer et de présenter les grands mérites de la princesse Huyên Trân. Cette activité verra la participation des artistes des provinces. Un programme de Nha Nhac (musique de cour) du palais royal de Huê sera représenté lors de cette fête.

Ce centre contribue à enrichir les sites touristiques de Huê. La ville du Festival comprend l’ensemble architectural des vestiges de l’ancienne cité impériale de Huê et la Nha Nhac reconnue par l’UNESCO en tant que patrimoine culturel immatériel et oral de l’humanité.

Source: CVN

Publicités
Catégories : Hue | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :