Archives d’Auteur: Ngoc Tu

Le parc national de Pù Mat, réserve biosphérique mondiale

Situé à 120 kms au sud-ouest de Vinh, dans la province de Nghê An, le parc national de Pù Mat est une réserve biosphérique de l’UNESCO. La beauté de ses paysages, la richesse inouïe de sa faune et de sa flore en font un site tout à fait exceptionnel.

parc national pu mat  source.jpg

Le parc national de Pù Mat se trouve sur la côte Est de la cordillère de Truong Son qui sépare le Vietnam et le Laos. Il  s’étend sur les districts de Con Cuông, Anh Son et Tuong Duong dans la province de Nghê An. Pù Mat, en langue Thaï, signifie les cols abrupts. Créé en 2002 et reconnu comme réserve biosphérique par l’UNESCO en 2007, le parc dispose d’une superficie forestière naturelle de 194.000 hectares dont une zone tampon de 100.000 hectares. Le sommet de Pù Mat culmine à 1.840 mètres.

parc national pu mat  faune.jpg

Avec plus de 2.400 espèces végétales dont 37 inscrites dans le livre rouge national et 20 dans le livre rouge mondial, Pù Mat est l’une des réserves les plus importantes du Vietnam. Il abrite 240 espèces animales dont certaines sont très rares, comme les éléphants, les tigres, les cerfs aboyeurs, les chevreuils et notamment les saola, ces mammifères herbivores découverts dans la cordillère de Truong Son en 1992. Cao Tiên Trung, chercheur à l’université de Vinh, explique:

«La réserve de Pù Mat et les réserves naturelles de Pù Huông et Pù Hoat présentent des écosystèmes uniques au monde.»

Le parc national de Pù Mat abrite aussi des chutes d’eau splendides comme celles de  Sao Va à Quê Phong, Kèm à Con Cuông, Tiên et des sources thermales à Tân Ky. On y trouve des grottes incroyables comme celles de Thẳm Bua à Quy Châu. Nguyên Van Vinh, du service provincial du tourisme, précise:

«Le parc national de Pù Mat est une destination touristique de premier ordre. Le visiteur pourra s’amuser à escalader, se baigner, faire des balades en sampan,  marcher en forêt ou faire du camping. Le retour à la nature est très à la mode. Nous essayons d’exploiter au maximum l’énorme potentiel du parc de Pù Mat

parc national pu mat.jpg

La zone tampon du parc accueille les Thai, les Kho Mu, les O Du et les Dan Lai. Ces minorités ethniques ont conservé leurs traditions et les rencontrer est une expérience inoubliable pour les touristes. Ngô Kim Hông, une Hanoïenne, partage:

«Nous avons assisté à la danse des bambous avec les Thai et  nous avons bu de  l’alcool à la paille. Leurs brocatelles sont magnifiques. Je me suis fait photographier, vêtue d’une robe Thai à côté des chutes d’eau et dans la forêt. Ce seront des souvenirs inoubliables.»

Le parc national de Pù Mat et ses forêts primitives sont un véritable laboratoire à ciel ouvert pour les scientifiques du monde. Il est aussi et surtout un site d’éco-tourisme hors du commun.

Source (VOV)

Publicités
Catégories : Nghe An, Non classé | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Poulet, mangue et herbes à la vietnamienne

Une assiette irrésistible lorsqu’il fait 36°C. Quel régal !

Ingrédients pour quatre personnes:

poulet mangue.jpg

Lire la suite

Catégories : Gastronomie, Non classé | Étiquettes : | Poster un commentaire

L’archipel de Nam Du, ou le paradis du tourisme balnéaire

L’archipel de Nam Du, situé au sud-est de l’île de Phu Quôc et à près de 120 km de la ville de Rach Gia, dans la province de Kiên Giang (Sud), est une nouvelle destination du tourisme balnéaire.

nam du

Nam Du, qui relève des deux communes d’An Son et de Nam Du du district de Kiên Hai, comprend 21 petites et grandes îles. Plages sauvages, sable blanc, coraux de toutes les couleurs, c’est l’image qu’impose cet archipel dès qu’on y arrive. Et c’est bien pour cela qu’il attire de plus en plus d’heureux touristes, tant vietnamiens qu’étrangers.

Une beauté sauvage à découvrir

Depuis deux ans, ce lieu inconnu est choisi par de nombreux voyageurs pour sa beauté sauvage et ses fruits de mer abondants. «Ce petit coin de paradis préserve encore sa beauté sauvage : les paysages y sont splendides, et la quiétude, grande», estime Quang Minh, un touriste de Hanoï.

La plus grande île de Nam Du est Hòn Lớn. Pour vous dégourdir les jambes, vous pouvez emprunter le sentier et rejoindre le sommet le plus élevé de l’île où un panorama splendide vous attend. Autour de Hòn Lớn, on peut visiter d’autres îlots qui sont tous aussi beaux, avec des plages baignées d’une eau couleur émeraude, et des falaises rocheuses dessinant des formes pittoresques. On se croirait au cœur d’une autre baie de Ha Long, mais au Sud-Ouest !

L’île la plus peuplée et développée, c’est Hòn Ngang, qui compte près d’un millier de foyers de pêcheurs. Chaque île de Nam Du a sa beauté propre, mais Hòn Ðung, Hòn Ông et Nôm Giua sont les plus séduisantes.

Les touristes peuvent également visiter d’autres beaux sites de Nam Du comme les plages de Ngu, Chêt et Chuong ; les îles de Hòn Dâu, Hòn Nôm, Hòn Mâu, Hòn Ngang et Hòn Son ; la colline de Ma Thiên Lanh…

À un peu plus d’un kilomètre de la plage de Chêt, les hébergements et les restaurants sont assez nombreux. Le matin, cette plage est le lieu de vente de produits de la mer. Plusieurs voyageurs vont dans ce marché pour acheter de «l’ultra-frais» au meilleur prix.

archipel nam du

A Nam Du, vous aurez l’occasion de goûter des fruits de mer fraîchement cuisinés à la vietnamienne tels que coquillages, seiches…

D’après Phan Ngoc Anh, conducteur de xe ôm (moto-taxi) à Nam Du, le nombre de visiteurs augmente depuis deux ans grâce à l’achèvement du chemin qui fait le tour de l’île. Entre la mer et la montagne, il séduit les voyageurs, d’autant qu’il relie les plages aux sites touristiques de l’île. Nam Du répond actuellement aux besoins de ses visiteurs, que ce soit en termes d’hébergement ou de déplacement.

Essor du «homestay»

Le tourisme en séjour chez l’habitant s’est fortement développé dans l’archipel. Les voyageurs peuvent même visiter les îles situées autour de Nam Du. Selon le Comité populaire de la commune d’An Son, une vingtaine de foyers offrent de tels services.

Avec le développement touristique, près d’une centaine d’hébergements ont été construits en deux ans à An Son. Mais ce chiffre ne permet pas de faire face à la demande à l’occasion des grands week-ends ou des jours fériés.

«À Nam Du, la plupart des touristes viennent de Hô Chi Minh-Ville, Hanoï et Cân Tho. Le moment où ils sont les plus nombreux, c’est la période allant du Têt traditionnel à la fin de l’été», explique Huỳnh Oanh, propriétaire d’un hébergement. Et d’ajouter que le nombre de visiteurs augmente le week-end grâce aux bateaux à grande vitesse qui font le trajet en deux heures et demie depuis Rach Gia.

Selon Nguyên Minh Tuân, vice-président du Comité populaire de la commune d’An Son, qui compte environ 1.000 familles, soit plus de 4.000 personnes, «le tourisme à Nam Du a commencé à prendre son essor au milieu de 2015. Cette année-là, 27.000 touristes ont été comptabilisés, et en 2016, plus de 72.000».

Cet archipel sauvage, encore relativement peu connu, est aujourd’hui un lieu de choix pour les voyageurs en mal d’authenticité.

Certes, les infrastructures sont toujours modestes, mais si vous y allez, vous ne le regretterez pas. L’accueil y est chaleureux, même en plein cœur des éléments naturels…

Source : CVN

>> En tête d’un séjour balnéaire à Nam Du ou encore une grande traversée du Nord au Sud du Vietnam ? C’est sans doute un voyage Vietnam sur mesure qu’il vous faut.  

Catégories : Kien Giang, Non classé, Phu Quoc | Étiquettes : , , , , | Poster un commentaire

Flâner pour se soigner à Chợ Lớn

Fort de 300 ans d’histoire, le 5e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, plus connu sous le nom de Chợ Lớn, est une plaque tournante du commerce du Sud du pays. Également dédié aux soins et remèdes en tous genres, il est une véritable attraction touristique.

saigon rue pharmacie orientale.jpg

Lire la suite

Catégories : Ho Chi Minh ville, Non classé | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Hanoï : le nón du village de Chuông à l’heure de l’intégration

Depuis des siècles, le nón (chapeau conique de feuilles de latanier, un membre de la famille des palmiers) est le couvre-chef des femmes vietnamiennes, tout particulièrement en zone rurale. Après des années de «régression», le village de chapeaux coniques de Chuông, en banlieue de Hanoï, renaît progressivement de ses cendres tout en s’intégrant au marché mondial.

le non village chuong.jpg
Le village de Chuông, situé dans la commune de Phuong Trung du district de Thanh Oai, en banlieue de Hanoï, est le plus ancien village de nón du Nord. Fort d’une histoire de plus de 300 ans, le nón de ce village est réputé pour ses qualités. Sa fabrication est tout un processus qui comprend dix étapes, de la coupe des feuilles au vernissage…

Mais depuis deux décennies, l’urbanisation et l’exode rural ont plongé le village dans la crise, la demande baissant de plus en plus car le nón ne convient plus aux conditions de vie moderne.

chapeau conique village chuong.jpg

Un travail réunissant les générations autour d’une passion

Depuis quelques années environ, les villageois font preuve d’une grande imagination pour sauver et pérenniser leur métier, notamment en se spécialisant dans la fabrication de nón haut de gamme pour les touristes et l’export.

Les chapeaux coniques de Chuông ne cessent de changer de modèle et de style pour répondre aux goûts des Vietnamiens comme des étrangers. Les produits principaux sont essentiellement nón quai thao (grand nón plat), nón lá già (nón constitué de vieilles feuilles de latanier)… Le village fabrique même des nón destinés à la décoration intérieure pour les touristes étrangers.

Rénovation de la production traditionnelle

La production traditionnelle, de petite exploitation familiale, est devenue une entreprise professionnelle, avec répartition des tâches, matières premières, fabrication et commercialisation.

Parallèlement à l’évolution des conditions de production, le village de Chuông a également développé son propre tourisme en créant des circuits aux alentours afin de promouvoir ses produits, permettant ainsi de créer des emplois pour ses habitants.

chapeau conique village chuong vietnam.jpg

Désormais, la commercialisation des nón a dépassé le cadre du marché traditionnel du village: on les trouve dans de nombreux magasins au Vietnam et à l’étranger, grâce aux partenariats avec la Thaïlande, le Japon, la République de Corée… On a vu aussi le chapeau conique de Chuông dans d’importants événements du pays comme les 22es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 22), l’APEC 2006, le Millénaire de Thang Long – Hanoï…

Aujourd’hui, les villageois ont toujours la passion de leur métier: la fabrication de nón est non seulement un moyen de gagner leur vie, mais aussi une tradition et, plus encore, l’âme du village de Chuông.

>> Etes-vous intéressé à certains d’autres villages de métiers traditionnels aux alentours d’Hanoi ? Laissez- vous inspirer par des programmes préparés par une agence de voyage au Vietnam, vous partiront les yeux fermés.

Source : CVN

Catégories : Non classé, Villages culturels et artisanaux | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Hô Chi Minh-Ville gagne ses galons comme l’une des plus belles villes d’Asie

Selon le magazine Condé Nast Traveler, plus de 10 villes en Asie, dont Hô Chi Minh-Ville classée 7e, ont dépassé des destinations célèbres comme New York, Londres et Paris pour entrer dans la liste des plus beaux endroits du monde.

ho chi minh ville cathedrale.jpg

La cathédrale Notre – Dame de Saigon

Selon l’auteur, Sebastian Modak, à Hô Chi Minh-Ville, on trouve un centre urbain moderne mais ayant des sites historiques qui séduisent les touristes. La plus grande ville du Vietnam montre les contrastes d’une métropole moderne et d’une relique convaincante.

saigon moderne

Côté moderne de la plus grande métropole du Vietnam

«Des tours de bureaux rutilantes scintillent dans la nuit, alternant avec les temples ornés et des églises en pierre, vestiges d’une histoire coloniale», a écrit Sebastian Modak.

Toujours selon lui, la mégapole du Sud est au 48e rang dans la liste des plus belles villes du monde.

Source : CVN

   >> Connaissez-vous pourquoi Saigon est une destination privilégiée par nombreux expatriés au Vietnam? Partagez avec nous quelques renseignements utiles dans Saigon : les six bonnes raisons de venir y vivre

Catégories : Non classé | Poster un commentaire

Feu vert à la restauration des services kayaking en baie d’Ha Long

Face à une certaine anarchie dans les services de kayaking (prix exagérés, attitude inappropriée de certains rabatteurs…), le Comité populaire de la ville d’Ha Long, province de Quang Ninh), a décidé le 29 mars 2017 l’interdiction dès le 1er avril de ce type d’activités dans la baie. Une nouvelle totalement inattendue et même regrettable pour les touristes ainsi que les voyagistes depuis ces derniers jours.

 

kayak baie halong

Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a désapprouvé l’entrée en vigueur de ladite décision. Normalement, un acte administratif a besoin en moyenne d’une période de transition de trois à six mois. Le ministère, après ayant reçu plusieurs réclamations de touristes, de voyagistes et d’autres entreprises, a envoyé le 11 avril au Comité populaire provinciale de Quang Ninh une demande de rétablissement des services de kayaking dans la baie.

kayak halong

Kayaking, une grande attraction touristique en baie d’Ha Long

Le ministère a précisé que les organes compétents de Quang Ninh devaient rédiger un cadre réglementaire encadrant ces services et réfléchir à une gestion à long terme. Selon le ministère, le bannissement du kayaking n’apportera que des inconvénients au tourisme de la ville. Aussi vaut-il mieux s’orienter vers une régulation plutôt que vers une interdiction, fusse-t-elle temporaire.

Source : CVN

>> Voir plus sur  « Mise en suspension temporaire du service de kayak sur la baie Ha Long« 

Catégories : Ha Long | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Hanoi, destination idéale à visiter absolument au printemps

Le temps est impeccablement clément ces jours à Hanoi, sous plusieurs angles, non seulement pour son  bel ensoleillement.

vendeur de fleur hanoi

Hanoi dans le top dix des destinations les plus attrayantes dans le monde au printemps

La ville Hanoi a récemment été saluée par la page Lumper Liquidator des Etats-Unis en figurant dans sa liste des dix destinations les plus attrayantes dans le monde au printemps.

Une capitale à taille humaine caractérisée par une mixité originale entre passé et présent, Hanoi cumule les atouts inégalables pour vous tenter notamment en cette sublime saison.

De fait, elle a su joué effectivement de sa richesse culturelle et de son intime charme pour vous promette une escapade inoubliable en Asie du Sud-est. Son trésor historique millénaire dont les témoins vivants comme l’ancienne Cité impériale Thang Long (Hoang thanh Thang Long), le Temple de Littérature (Van Mieu Quoc Tu Giam), le Lac Hoan Kiem (lac de l’Épée restituée), ou encore la pagode Tran Quoc sont à découvrir en douceur et en profondeur.

Cité impériale Thang Long ha noi

L’ancienne Cité impériale Thang Long

Côté météo, c’est une des cités les plus agréables au printemps avec un climat doux alterné de nombreux de jours ensoleilles. Pour les Vietnamiens, Hanoi est privilégiée pour les randonneurs comme étant la ville la plus pittoresque du Tonkin pour profiter des saisons de fleurs.

La liste du palmarès comptent aussi deux représentants asiatiques du Sud-est, la ville Siem Reap et le  bourg côtier d’Ubed sur l’île indonésienne de Bali. D’autres villes mises à l’honneur cette année par Lumper Liquidator sont Londres, Istanbul, Marrakech, Paris, Prague, Rome et New York

      >>> Voir plus sur « Hanoi, au rendez-vous de la plus belle ville du Tonkin au printemps »

Hanoi, une digne place au top des paradis gastronomiques du monde

Le quotidien britannique The Daily Telegraph a renouvelé cette année en Février, son engouement pour la capitale Hanoi en la classant en 2eme place des 17 meilleures villes du monde pour manger.

le banh my vietnam

Le bánh mì (sandwich vietnamien)

«Le Vieux quartier de Hanoi est sans aucun doute une bonne destination pour déguster l’équilibre du sel, du sucre, de l’aigre et des épices de la cuisine vietnamienne», a en croie ce quotidien en parlant de l’élite de la cuisine hanoienne.

Les saveurs culinaires de Hanoi, aussi délicieuses qu’originales sont déjà largement adorées par les voyageurs de tous les coins, à citer notamment les fameux de tous temps comme le phở, le nem, le  bánh mì (sandwich traditionnel), ou encore le cà phê trứng (le café à l’œuf). «À Hanoi, pour manger comme un habitant local, il faut sortir dans la rue», a-t-il suggéré.

Hanoi et Food Fest 2017, foisonnement de meilleures saveurs

Pendant ces deux jours, du 7 au 9 avril, les habitants de Hanoi comme les touristes ont l’occasion d’assister au plus grand événement culturel et gastronomique du Vietnam, Food Fest 2017. Réunissant près de 300 marques nationales et internationales, il présente plus de 1.000 bons plats et diverses boissons vietnamiens et internationaux.

nem hanoi

Le nem, l’un des plats les réputés du Vietnam

Ce salon international, le 1er de son genre tenu à Hanoi est aussi une bonne occasion pour les amateurs comme les professionnels de participer à des activités et concours intéressants sur la gastronomie. Ce foisonnement de saveurs et d’odeurs devraient vous faire tomber amoureux davantage des attractions de Hanoi en particulier et du Vietnam globalement.

Comment pouvez-vous rater cette escale exceptionnelle pour s’enivrer des découvertes culturelles et culinaires impressionnantes lors de votre séjour au Vietnam ?

>> Avez vous besoin de bonnes suggestions pour votre visite à Hanoi ? N’oubliez pas de vous poser cette question Que faire en une journée à Hanoi? 

Catégories : Gastronomie, Gastronomie de Hanoi, Ha Noi, Sites a visiter de Hanoi | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Notre dessert « Canne à sucre embaumée de fleurs de pamplemousse »

Le Mars s’invite depuis quelques jours et émerveille tout avec la clarté ravissante du printemps. Une fleur symbolique de ce mois, d’une beauté discrète qui dégage une odeur suave et pénétrante, fait partie d’un bon dessert des habitants de Hanoi, la connaissez-vous déjà ?

Visitez donc notre recette de ce Samedi « Canne à sucre embaumée de fleurs de pamplemousse »

canne à sucre et fleurs de pamplemousse

Beau mariage entre canne à sucre et fleurs de pamplemousse

Préparation :

  • 2 gr de fleurs de pamplemousse (ou bien une dizaine de fleurs), bien fraiches
  • Un ou deux tiges de cannes à sucre, selon votre besoin. La meilleure tige permet d’en retirer la meilleure expérience gustative.
  • Un sachet plastique à fermeture zip pour conditionner la recette
Canne à sucre embaumée de fleurs de pamplemousse

La meilleure tige permet d’en retirer la meilleure expérience gustative.

Etape 1 : Sélectionnez les fleurs de pamplemousse. Un meilleur parfum doit aux fleurs fraichement fleuries

Etape 2 : Découpez la couche externe de la tige de cannes à sucre, qui est dure et ne pouvant pas être mastiquée. Coupez la tige afin d’obtenir des morceaux d’environ 5 cm de long.

Choisissez des tiges dont les sections articulées sont plus longues, ainsi vous les couperez et les mangerez plus facilement. En fait, les sections entre les articulations sont plus faciles à mâcher, il est préférable donc de les garder intactes.

Etape 3 : Mettez des morceaux de canne à sucre et ensuite les fleurs dans le sac plastique. Laissez tel quel en température de chambre en 1 ou 2 heures, sinon dans le réfrigérateur pour déguster froid.

Canne à sucre embaumée de fleurs de pamplemousse

Un délicat dessert entre amis ou chez soi.

Un quart d’heure, un délicat dessert entre amis ou chez soi. Autour des tasses de thé chaud, c’est encore mieux pour un temps hivernal.

Quel simple bienfait à la Hanoienne ! Bonne degustation !

  >>> Voir plus sur La cuisine de Hanoi vue par des étrangers

Catégories : Gastronomie | Étiquettes : , , | 2 Commentaires

Élégance discrète des Vietnamiennes en « ao dai » à travers les tableaux connus

Les grands peintres du Vietnam au début du 20eme siècle ont soufflé à “ao dai”, la tunique traditionnelle des femmes vietnamiennes, une âme éternelle de grande finesse représentant la beauté vietnamienne. Une part importante de la fierté vietnamienne pour votre découverte :

 

La fille au lys to ngoc Van

La fille au lys, To Ngoc Van, 1943
Un grand symbole des beaux-arts du Vietnam, ce tableau reflète le loisir des Hanoiens – le lys

Lire la suite

Catégories : Aperçu générale du Vietnam | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.