Le lac Tuyên Lâm vaut vraiment le détour!

Le lac Tuyên Lâm.

Le lac Tuyên Lâm.

Dà Lat se trouve au milieu des montagnes. Vous vous doutez bien qu’il y a de quoi faire dans les environs. Le simple fait de sillonner entre les montagnes vaut sacrément le coup. Nous vous invitons à découvrir l’aspect authentique de la région en passant par l’une de sa virée: la zone écotourisitque Da Tiên-Tuyên Lâm.

Située à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, la jolie villégiature de Da Tiên se niche au bord du lac Tuyên Lâm, à proximité du fameux monastère Truc Lâm. Un paysage féerique s’ouvre sur la route menant vers une oasis couverte de fleurs et entourée d’une nature autant pittoresque que charmante, avec sur les deux côtés des petites maisons sur pilotis cachées entre des forêts de pin luxuriantes. Au printemps, la route est parée de splendides fleurs emblématiques du pays de la brume. Cette nature est un vrai bonheur pour les touristes. Nguyên Quôc Hung, un amoureux de l’endroit:

«Je ne cherche ni les palaces ni les hôtels de 5 étoiles, ni les gratte-ciel. Je viens à Dà Lat pour admirer les forêts primitives. C’est tout ce que j’aime!»

Une étendue d’eau paisible au milieu des montagnes, entourée d’arbres et de silence: vous voilà au lac Tuyên Lâm. Un cadre exceptionnel pour prendre le soleil et respirer un air pur.… Vous pourrez profiter d’une balade en sampan ou en canoë sur ce miroir naturel et vous croiserez sur ses rives de nombreux pêcheurs. Ne manquez ni le mont Eléphant réputé pour sa riche biodiversité ni les sentiers de basalte. Les curieux pourront aussi découvrir les coutumes des K’ho dans le village de Darahoa, un petit paradis où règne une ambiance paisible et harmonieuse toute l’année. Nguyên Tuân Anh, un touriste hanoïen:

«J’ai beaucoup entendu parler de cet endroit via facebook, et je suis vraiment resté bouche bée en arrivant sur place. Le paysage est incroyablement paisible. J’ai passé ici de très agréablesmoments.»

Comme partout ailleurs sur les Hauts plateaux du Centre, vous êtes les bienvenus chez les K’ho, une minorité très attachée à perpétuer ses traditions séculaires. Vous vivrez une expérience unique en dormant dans les maisons sur pilotis adossées à la pente des montagnes. Quand la nuit tombe, le son des gongs vous invitera à rejoindre les jeunes hommes et jeunes femmes K’ho pour des danses autour d’un feu de bois.

Source: NDEL

Publicités
Catégories : Lâm Dông | Étiquettes : , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :